La meilleure amie de ma mère et moi 5

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La meilleure amie de ma mère et moi 5La meilleure amie de ma mère et moi 5Le lendemain matin, il est environ 9h lorsque je suis réveillé par les vibrations de mon portable. Pas très réveillé, je l’att**** et je vois que c’est Stéphanie qui tente de m’appeler. Lorsque je décroche, j’entends sa respiration mais elle ne parle pas. Très rapidement elle raccroche. Je reçois immédiatement un sms :« – J’ai adoré hier soir.- Moi aussi.- Trop envie de recommencer.- Tu veux que je remonte ?- Trop risqué il peut se reveiller.- On fait koi alors ?- Y a des jacuzzis en bas.- Je sais pas comment c fait !- Je vais voir ! »Je suis assez surpris de son initiative. J’attends quelques minutes puis je reçois un nouveau sms de la meilleure amie de ma mère :« – C’est des cabines privatives qui sont cote à cote.- Je suis dans la 5. Derniere au fond.- Ok j’arrive.- Attention y a des gens dans d’autres. Qqn m’a vu entrer.- Ok. »J’enfile en short et un T-shirt puis je descends. Je me dirige vers les jacuzzis. J’entre dans un couloir où la lumière est très douce. Il fait aussi très chaud. Je vois plusieurs portes les unes à coté des autres. Je croise une cousine de mon père qui me dit que toutes les cabines sont prises sauf la 4. Je la remercie et je m’y rends tout, tout doucement pour gagner du temps en attendant qu’elle quitte le couloir. Je me place devant la porte et je regarde dans sa direction. Mais elle a quitté le couloir. Je me précipite donc dans la 5. J’entre et je verrouille la porte. Stéphanie est déjà nue dans l’eau et les bulles. La pièce n’a pas de fenêtre mais elle est éclairée par une faible lumière bleue qui reflète les courbes de la jolie blonde sur les murs. En deux temps trois mouvements, je suis nu moi aussi et je la rejoins dans l’eau.Nous nous embrassons tendrement et elle vient se mettre à cheval sur moi. Nos langues ne se quittent plus. Ses bras sont autour de mon cou. Mes mains sont sur son magnifique cul que je caresse avec passion. Elle fait onduler son bassin pour se frotter contre mes cuisses et ma bite qui est maintenant bien raide. Nous nous serrons de plus en plus fort l’un contre l’autre. Puis mes lèvres quittent sa bouche pour se diriger vers son cou. Je me dirige ensuite vers ses jolis petits seins que je lèche et que je tette. Elle écrase ma tête contre sa poitrine. Nous sommes terriblement excités alors que nous avons baisé trois fois hier dont une fois à coté de son mari endormi. Stéphanie ne veut même pas de préliminaire. Elle ne veut que du sexe bestial et sauvage. Stéphanie relâche à peine la pression sur ma tête pour bouger et venir s’empaler sur ma bite. Je suis maintenant au fond de sa chatte et je reprends ma dégustation de seins. Mais elle ne reste pas immobile, elle me serre toujours très fort contre sa poitrine et commence à faire des mouvements de bassins pour faire coulisser ma bite dans son ventre. Elle commence à gémir doucement. Mais j’ai remarqué que les murs ne sont pas épais. Ce ne sont que des cloisons qui ont été ajoutées pour séparer les jacuzzis. On entend assez bien les autres parler donc autant dire qu’ils nous entendrons bien jouir. Stéphanie att**** ma tête et elle m’embrasse très fort pour étouffer ses gémissements. Elle continue de s’empaler sur ma bite un bon moment puis je décide de prendre les choses en main. Je la pousse vers le milieu du jacuzzi et je passe mes mains sous ses fesses. Elle prend appui sur le bord du bassin tout en continuant à me faire face. Je n’ai pas lâché ses fesses. Elle est donc sur le dos et face à moi. Je suis entre ses cuisses et je m’approche d’elle jusqu’à ce que ma bite soit entièrement dans sa chatte. Puis je commence une violente pénétration. J’aime voir le visage de Stéphanie car je peux voir le bonheur que je lui procure mais aussi les efforts qu’elle doit faire pour ne pas hurler sous mes coups de bites. Notre baise est intense et sauvage. Cela fait maintenant près d’une demi-heure que je la culbute. Stéphanie a eu un orgasme il y a quelques instants lorsque j’inonde son vagin de sperme.Nous nous enlaçons mais après même pas cinq minutes, nous devons bouger car nous entendons la voix de ma mère nous appeler. Stéphanie enfile sa robe en deux secondes et sort de la cabine comme si de rien n’était. Je passe une serviette autour de moi et j’attends de voir ce qu’il se passe. Ma mère est avec le mari de Stéphanie. Elle lui dit :« – Ca fait dix minutes que l’on te cherche partout !- Comme j’étais réveillé, je suis descendue me détendre ici.- Tu n’as pas vu mon fils par hasard ?- Si il est dans la dernière cabine. – Vous étiez ensemble ?- Non je sortais lorsque je l’ai croisé. Je lui ai donc indiqué que la dernière cabine était libre et nous discutions lorsque vous êtes arrivés. (Je me rhabille vite pour faire comme si je venais d’arriver. Le mari de Stéphanie dit alors)- Allons manger maintenant que je t’ai trouvé.- Ok allons-y ».Je suis sur que Stéphanie n’est pas très enthousiaste à l’idée d’aller manger avec son cocu alors qu’il nous a interrompu en plein câlin et qu’elle a la chatte pleine de mon sperme. Je suis en train d’enlever mon T-shirt lorsque ma mère entre dans la cabine. Elle vient me serrer dans ses bras. Elle dépose un baiser sur mes lèvres comme elle l’a toujours fait et me dit :« – Bonjour mon amour.- Bonjour maman. Ca va ?- Oui et toi mon chéri ?- Oui.- Alors comme ça tu viens au jacuzzi ?- Bah oui. Toi aussi on dirait.- Non je cherchais Stéphanie avec son mari. Mais maintenant que je suis là autant en balıkesir escort profiter !- Par contre je n’avais pas prévu d’y venir donc je n’ai pas de maillot.- Moi non plus mais on s’est déjà vu nu mon amour. »Nous commençons donc à nous déshabiller. Ma mère qui ne porte qu’une robe et rien dessous et vite nue. Je peux admirer son joli corps. Elle est blonde elle aussi mais plus foncé que Stéphanie. Elle a de beaux yeux bleus et une bouche pulpeuse. Elle a un magnifique 95C qui est encore assez ferme pour son âge. Elle a de jolies formes harmonieusement répartie sur son mètre soixante six. Elle a un cul très rebondi par les nombreuses heures de sports qu’elle fait toujours chaque semaine. Malgré tout, son cul est moins ferme que celui de Stéphanie mais il est aussi un peu plus volumineux. Elle ne se gène pas non plus pour bien me regarder lorsque je rentre nu dans l’eau. Elle vient s’assoir de coté sur moi. Ses fesses sont collées à ma cuisse et ses jambes passent par-dessus les miennes. Elle tourne son buste pour venir coller sa poitrine contre mon torse et ses bras passent autour de mon cou et de ma tête. Je passe mes bras autour d’elle et je la serre très fort dans mes bras. Puis elle desserre notre étreinte pour venir poser ses lèvres sur les miennes. D’habitude, ses baisers sont courts mais là, ses lèvres ne quittent plus les miennes. Nos langues ne se touchent pas, seules nos bouches sont en contact. Après plusieurs longs baisers échangés, nous nous serrons de nouveau très fort l’un contre l’autre. Elle pose sa tête dans le creux de mon cou et me dit :« – Je t’aime mon amour.- Je t’aime moi aussi ma petite maman.- Tu es l’homme que j’aime le plus au monde. Et de loin ! Tu es le seul que j’aime vraiment.- Et papa alors ?- Tu sais, ton père et moi, on ne peut pas vraiment dire que nous sommes amoureux.- Vous êtes bien ensemble quand même ?- Oui mais c’est plus de l’amitié et du sexe que de l’amour. J’aime ton père mais pas du tout aussi fort que toi. Tu sais que nous sommes libertins et notre relation a toujours était plus sexuelle qu’amoureuse. – Je connais des gens entre lesquels il n’y a que du sexe et ils ne s’entendent pas aussi bien que vous.- Tu sais de notre groupe d’amis qui est là pour mon anniv, beaucoup sont des amis depuis le lycée. Avec ton père, on se connait depuis la seconde et on a toujours été porté sur le sexe. On a commencé à coucher ensemble mais sans plus. On couchait avec d’autres personnes dont certains de notre groupe d’amis. C’est surement pour cela que l’on fait du libertinage tous ensembles.- Et pourquoi tu as choisi papa plus qu’un autre ?- Parce que c’est celui qui me fait le plus jouir et qui est le mieux monté. On couchait beaucoup ensemble et j’ai fini par tomber enceinte de toi. Quand il l’a su, il a dit qu’il voulait être un père exemplaire et on s’est marié. – T’es sur que c’est lui mon père au moins ?- Ne sois pas idiot, tout le monde le voit que vous vous ressemblez ! Et quand je vois ta bite, j’en suis d’autant plus sur.- Tu mates la bite de ton fils ! Bah bravo maman !- Je regarde juste le résultat de mon travail ! Et ne me fais pas croire que tu ne m’as pas regardé ?- T’es tellement belle, comment tu veux que je regarde ailleurs ? Et sinon tu es fière de ton travail ?- Oh oui je suis très très fière ! Je crois que Stéphanie aime bien le résultat de mon travail elle aussi !- Pourquoi tu dis ça ?- Elle n’arrête pas de te regarder. Quand j’ai proposé que ce soit toi qui l’accompagne au moulin, elle a eu l’air très contente et là encore elle trainait avec toi.- Elle aime trainer avec des gens plus jeunes !- Arrête de faire l’idiot. Je suis sur que vous couchez ensemble !- Et qu’est ce qui te faire dire ça ?- Comme par hasard, elle n’a pas pu me montrer les photos du moulin alors que vous êtes partis un long moment pour le photographier. En plus, vous avez l’air de bien vous connaitre et de bien vous apprécier alors que vous ne vous voyez quasiment jamais. Et surtout, ta tante m’a dit que tu étais à notre étage hier soir.- Je voulais voir d’où venais le bruit et j’ai constaté qu’il y avait une after party !- Donc tu as discuté avec ta tante et tu es redescendu ?- Oui.- Elle m’a aussi dit que ma copine Stéphanie s’était bien amusée avec son mari et qu’elle faisait beaucoup de bruit.- Moins que vous en tout cas, elle ne m’a pas gêné.- Mais je sais aussi que son mari ne la touche plus depuis des années. Et il n’était pas en état hier soir. Alors j’ai assez de preuves ?- Oui t’as gagné. On couche ensemble. Elle est si jolie et tellement en manque, je ne pouvais pas la laisser comme ça !- Oh mais tu es si généreux mon amour. Et depuis quand et comment c’est arrivé ? (Je lui raconte tout, mais je ne vais pas le répéter car vous avez déjà lu les premiers chapitres !)- J’espère que tu ne m’en veux pas ?- Mais non. Tu aides ma meilleure amie à être plus heureuse ! Mais c’est fort d’avoir réussi à la monter !- Pourquoi ?- Ton père a essayé plein de fois et sans succès. En fait, tous les mecs de notre groupe d’amis ont essayé mais elle n’a jamais voulu tromper son mari !- J’espère que ça ne va pas changer les choses entre vous deux ?- Mais non rassures toi ! Et puis j’ai déjà couché avec des fils de mes amies alors je ne vais pas la blâmer de l’avoir fait ! – Tant mieux alors.- Je sais que tu as couché avec Véronique et ça n’a rien changé entre nous. En plus j’ai couché avec ses deux fils.- En même temps ?- Non. Mais moi je n’ai pas fait ça à la va vite escort balıkesir dans un vestiaire !- Je l’aurais bien baisé plus longtemps et ailleurs !- Je me doute. Mais elle le refait avec toi quand tu veux mon amour.- Parce que vous en parlez entre vous ?- Oui on est hyper proches ! – Et bruyants !- Oh tant que ça ?- Je vous entendais depuis l’étage d’en dessous.- On ne se rend pas compte du bruit que l’on fait alors.- Vous étiez nombreux ?- Il y avait Véronique et son mari (pour rappel elle mesure 1m65, elle est brune avec des seins assez généreux et un cul très large. Elle est toujours très élégante). Il y avait aussi Sylvie et Maxence (Sylvie est une blonde aux yeux marron. Elle fait entre 1m65 et 1m70. Elle a de petits seins mais un super beau cul. Elle a des faux airs de Patricia Kaas). Virginie et Francis étaient là aussi (Virginie est une blonde assez forte mais avec beaucoup de charme. Elle a des seins énormes et des yeux bleus magnifiques. Elle fait environ 1m70 elle aussi). Il y avait Angélique et Bruno (Angélique est une grande brune d’environ 1m80. Elle est plate et pas spécialement belle mais j’ai cru comprendre que c’est une cochonne). Et enfin il y avait Nathalie et Nicolas (Nathalie a à peu près les mêmes proportions que ma mère mais son cul est plus gros. Ses seins aussi doivent être un peu plus gros. Elle n’a pas spécialement un beau visage mais elle a son charme).- C’était toi la plus belle !- Oh merci mon amour. Mais je suis sur que tu coucherais bien avec chacune d’elle !- J’ai déjà même commencé !- Avec lesquelles ?- Véronique. Et Stéphanie mais elle n’est pas dans ton groupe de partouzeurs !- Pourtant elle aurait du succès.- Et vous faites quoi tous ensemble pour faire autant de bruit ?- Bah une partouze !- C’est vague.- On fait de l’échangisme, des doubles pénétrations….- Vous ne vous ennuyez pas !- Non c’est pour cela que l’on aime toujours se voir ! »Nous nous câlinons encore de longs moments mais il est l’heure de manger. Maman m’embrasse une dernière fois puis elle quitte le jacuzzi. Le gite a été réservé pour la journée. Je crois même que certains vont encore dormir sur place le soir même. Nous déjeunons donc sur place avec une grande partie des gens qui étaient présent la veille. Le repas se passe sans encombre. Je mange avec ma sœur et quelques autres cousins et cousines. Lorsque le repas est terminé, ma mère annonce aux invités qu’il y a je ne sais plus trop quelle manifestation qui se déroule dans la petite ville d’à coté. A ma grande surprise, de nombreux invités décident d’y aller. Comme il ne reste plus grand monde ici, j’hésite à suivre le mouvement lorsque je vois ma mère me faire signe. Je m’approche d’elle et elle me dit : « Avec la nuit que tu as passé, tu dois être fatigué. Tu ferais mieux de rester ici pour te reposer. Va donc dans ta chambre ». Elle dépose un baiser sur ma joue et me fait un clin d’œil. J’ai bien compris qu’elle a prévu quelque chose pour moi mais je ne sais pas trop quoi. Je vais donc dans ma chambre et j’attends la suite des événements.Lorsque la porte de ma chambre s’ouvre, je suis très surpris de voir ma mère accompagnée de Stéphanie. Ma mère verrouille la porte et me fait un grand sourire. Sa meilleure amie à l’air très gênée. Ma mère lui dit :« – Alors comme ça tu couches avec mon fils ?- Je suis désolé, je n’aurais pas du.- Ne le sois pas ! Tu as bien fait.- Vraiment tu ne m’en veux pas ?- Bien sur que non. Ton mari est naze au lit et mon fils est si mignon. Si ce n’était pas mon fils, je me le taperais sans cesse !- Ca me rassure mais c’est gênant !- Mais non. On a déjà couché ensemble en plus. – Oui mais il y a longtemps ! On était encore gamine.- On adorait ça ! Sais-tu mon amour que Steph et moi nous avons fait l’amour pour ses 16 ans et qu’elle aimait que je lui fasse découvrir des choses ?- Non je ne savais pas !- Ma première expérience avec une fille, c’était avec Sylvie mais Stéphanie me plaisait tellement. En plus elle était vierge et du coup je l’ai dépucelé. On a couché ensemble un long moment avant qu’elle ne rencontre son coincé de mari. Et j’ai envie de recommencer ! »Sur ces bonnes paroles, ma mère plaque Stéphanie au mur et elle l’embrasse à pleine bouche. Puis ses mains parcourent le corps de sa meilleure amie. Stéphanie semble très surprise dans un premier temps puis elle se laisse aller et elle tripote ma mère à son tour. Assez vite, elles se retrouvent nues devant moi. Elles se caressent les seins, elles se doigtent la chatte et elles semblent vraiment prendre beaucoup de plaisir. Je suis terriblement excité par le spectacle que m’offrent ces deux magnifiques femmes. Après un temps qui me parait incroyablement long, ma mère entraine Stéphanie vers moi. Elle pose tendrement ses lèvres sur les miennes puis elle commence à déboutonner ma chemise lentement. Pendant ce temps là, je tire Stéphanie vers moi et je l’embrasse jusqu’à ce que ma mère en ai fini avec ma chemise. A ce moment là, elle regarde Stéphanie et elle lui dit : « Quand tu auras fini d’embrasser mon fils, tu pourras peut être lui faire vraiment du bien ? ».Stéphanie se redresse et se place entre mes jambes. Elle fait glisser mon pantalon et mon boxer. Je suis maintenant nu moi aussi. Ma mère vient s’allonger sur moi. Ses seins s’écrasent contre mon torse une nouvelle fois. Elle pose ses mains sur mon visage et elle m’embrasse de nouveau comme tout à l’heure dans le jacuzzi. Pendant ce temps, sa meilleure amie me suce la bite. Elle l’englouti balıkesir escort bayan à pleine bouche et elle caresse mes couilles. De longues minutes passent avant que je ne sente plus ses mains sur mes couilles. Au même moment, maman se redresse en gémissant. Tout en avalant ma bite, Stéphanie doigte ma mère qui visiblement adore ça. Les beaux seins de ma mère ondulent juste devant mon visage. Mes mains sont toujours dans le dos de ma mère mais j’ai stoppé mes caresses tellement ses gros seins m’obsèdent. Elle s’en rend compte et elle me dit : « Tète les seins de maman mon chéri. Comme quand tu étais petit ! ». Ma bouche entre alors immédiatement en contact avec la douce peau de ses seins. Je les embrasse puis ma langue passe sur ses tétons qui pointent fièrement. Maman gémie de plus belle. Je suis en train de lécher les seins de ma mère qui se fait doigter par sa meilleure amie qui me suce ! La situation dure quelques minutes avant que ma mère ne se lève pour prendre le sac qu’elle avait en rentrant dans ma chambre.Elle en sort plusieurs godes et un gode ceinture. Elle revient sur le lit et elle me pousse pour prendre ma place. Elle s’allonge et Stéphanie qui n’a pas bougé se retrouve entre les cuisses de ma mère et très naturellement elle suce la chatte de la mère après la bite du fils. J’ai très envie de l’aider mais ma mère me fait comprendre que même si elle m’a offert ses seins, je n’ai pas le droit de toucher sa chatte. Je me place donc derrière Stéphanie qui est à genou. Ma bite frotte contre son dos. Je caresse ses seins puis mes mains descendent vers ses hanches. Je la tire en arrière et elle se met donc à 4 pates entre les cuisses de ma mère. Je passe ma langue sur son superbe cul puis je me dirige vers sa chatte. Je remarque que ses cuisses dégoulinent de mouille. J’entame mon cunni pendant qu’elle poursuit le sien sur ma mère qui lèche le gode ceinture. Elle décide qu’il est temps pour sa meilleure amie de le mettre. Stéphanie pénètre alors doucement ma mère qui couine de plaisir. Je regarde Stéphanie faire de petits va et viens dans la chatte de ma mère qui est allongée sur le dos, les cuisses grandes ouvertes. A la vue du cul de Stéphanie qui ondule devant moi, j’ai rapidement envie de la prendre. Je m’accroche à son corps et ma bite se coince entre ses fesses.Ma mère se met en levrette et sa meilleure amie la prend. Je me place derrière Stéphanie et je l’encule d’un coup sec. Du coup elle met un grand coup de gode à ma mère. Les deux femmes poussent un gémissement de bonheur. Je baise violement le cul de Stéphanie et j’impose un rythme élevé. En défonçant le cul de Stéphanie, je défonce indirectement la chatte de ma mère. A chaque coup de bite, les voix de Stéphanie et de ma mère raisonnent. Je baise ma mère par l’intermédiaire de Stéphanie. Cette violente pénétration dure un bon quart d’heure avant que Stéphanie ne jouisse. Elle s’effondre sur ma mère et je ne peux plus la sauter. Ma mère lui enlève le gode ceinture et me fait allonger sur le dos. Elle aide Stéphanie à se placer sur moi puis elle la laisse s’empaler sur ma bite.Pendant que sa meilleure amie saute sur la bite de son fils, ma mère enfile le gode ceinture et se place devant le cul de Stéphanie. J’empêche cette dernière de trop bouger. Elle est assise sur ma bite et elle sent le gode contre son cul ainsi que le corps de ma mère qui se colle à elle. Elle comprend qu’elle va subir sa première double pénétration ! Maman s’enfonce lentement en elle. Stéphanie pousse des cris de plaisir. Ma mère la culbute sans ménagement et elle me fait signe de reprendre ma pénétration. Le corps de Stéphanie se raidi. Elle se couche sur moi et me serre très fort contre elle. J’entends son souffle rapide dans mon cou et surtout ses gémissements. Maman me regarde tendrement dans les yeux. Elle pose sa main sur mon visage qu’elle caresse tendrement telle une mère. Nous culbutons Stéphanie une dizaine de minutes avant qu’elle ne jouisse encore une fois. Je suis moi aussi au bord de l’orgasme. Stéphanie me dit que l’on va faire un beau cadeau à ma mère qu’elle fait agenouiller par terre.Elle m’amène devant ma mère puis elle me branle énergiquement juste devant son visage. En à peine deux minutes, de longues giclés de sperme sortent de ma bite et viennent s’écraser sur le visage de ma mère qui se gode comme une folle. Elle en avale une partie. Avoir le sperme de son fils sur elle déclenche son orgasme. Stéphanie lèche son visage puis elles s’embrassent goulument pour s’échanger mon sperme. Je m’allonge sur le lit et rapidement, ma mère vient s’allonger sur ma droite et sa meilleure sur ma gauche. Elles se blottissent contre mon torse. Je les enlace toutes les deux puis nous échangeons un long baiser à trois. Je fini par m’endormir. Une heure plus tard, une agitation me sort de mon sommeil. Stéphanie se rhabille rapidement car son mari vient de rentrer. Elle nous embrasse une dernière fois puis elle descend rejoindre les autres invités. Ma mère me câline quelques instants puis elle dit qu’il est grand temps pour elle de retourner voir les convives car après tout, ils sont là pour son anniversaire !Je m’habille donc moi aussi puis je quitte ma chambre. Dans l’escalier, je croise mon père qui semble revenir du jacuzzi. Nous parlons un peu et il me dit que cette séance de jacuzzi lui a fait un bien fou. Puis je continue à descendre et je croise Sylvie et Virginie qui sont en maillot de bain car elles reviennent elles aussi du jacuzzi. Je comprends soudain très bien mon père ! Après avoir discuté un peu, il est temps de partir car ce weekend d’anniversaire prend fin. N’hésitez pas à me contacter par mail : Mcfps@hotmail.fr ou rejoindre le groupe Facebook : Fans des histoires de Jerinak.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32