L’été de Chloé – 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

L’été de Chloé – 3Chloé se tourna dans le lit, sa main cherchait la présence d’Eefie, en vain. Ouvrant les yeux, elle se vit seule dans le lit. Eefie n’était pas dans la chambre non plus. Chloé glissa jusqu’au bord du lit, un concombre revêtu d’un préservatif jonchait le sol. L’intrus qui l’avait tant fait jouir était identifié. Elle l’observa un bon moment, il lui semblait énorme et se demandait comment elle avait pu se faire pénétrer par une chose d’une telle taille. Un son de voix étouffé la fit sortir de ses pensées, elle se demandait où était passée Eefie.Un rapide coup d’œil à son mobile pour voir l’heure, 45 minutes, elle s’était assoupie repue de plaisir pendant 45 minutes. Pas complètement réveillée, elle enfila sa culotte et son tee shirt avant de s’engouffrer dans le couloir. Les bruits venaient du fond du couloir, de la chambre de Klaas, Chloé s’avançait à pas de loup vers cette porte entrebâillée.D’un premier abord elle vit Klaas nu allongé sur le lit, il ne semblait pas seul et son partenaire lui procurait de délicates attentions. Chloé observait Klaas prendre du plaisir, d’où elle se trouvait, elle ne pouvait voir que la tête et le haut des épaules de Klaas mais pas plus bas. Elle se doutait que Klaas devait être en charmante compagnie et qu’il devait avoir un sexe bien dur que cette dernière devait déguster. Cette pensée excitait Chloé, une main dans sa culotte lui fit constater qu’imaginer ce sexe bandé la faisait mouiller.Sans bruit, Chloé reparti à la recherche de sa copine, laissant avec un peu de regret ce spectacle qu’elle aurait bien continué à regarder. Elle n’avait pas atteint le bout du couloir qu’elle reconnut la voix d’Eefie. Stupéfaite, il s’arrêta net. Cette voix, la voix de son amie, la voix de la fille de Klaas semblait être venue de la chambre de son père, de la chambre où Klaas….Eefie et Klaas ? ou Eefie qui regardait Klaas ou quoi encore ? Les idées se bousculaient dans la tête de Chloé, que se passait-il dans cette chambre, avec qui ? Des soupirs de femme, les mêmes petits soupirs de femme qu’elle avait déjà entendu…Ces soupirs qu’elle avait arrachés à Eefie lorsqu’elle lui avait donné du plaisir sous la douche…. Non ce n’était pas concevable…Chloé se rapprocha à nouveau de cette porte, elle se refusait à entendre et identifier ces petits cris de plaisir qu’elle connaissait. Elle jeta un coup d’œil, ce n’est plus Klaas qu’elle pouvait apercevoir mais Eefie en appuie sur ses bras. Elle ne pouvait pas y croire, quelqu’un semblait prendre Eefie en levrette mais qui. La réalité ne faisait aucun doute mais Chloé ne pouvait pas l’accepter, elle devait voir.Chloé poussa légèrement la porte pour mieux voir, elle grinça en bougeant, Chloé se cacha puis la porte s’immobilisât. Le couple ne semblait rien avoir entendu et continuait de plus belle.Chloé pris son courage et elle vit le père qui faisait l’amour à sa fille, elle voyait Eefie à quatre pattes avec Klaas qui venait en elle en la tenant par les hanches.Bouleversée par cette vision, Chloé s’enfuit dans la chambre d’Eefie, finit de s’habiller et descendit rapidement vers l’entrée. nevşehir escort Elle enfourcha son vélo et se mit à pédaler comme si sa vie en dépendait, tout le long du trajet, des larmes coulaient sur ses joues. Arrivée chez sa tante, elle se réfugia dans sa chambre au fond de son lit. Quelle horreur, Eefie et son père…Autant elle avait été troublée et attirée par le sexe de Klaas les jours précédents, autant imaginer que sa fille et lui…..Inimaginable, inconcevable, une hérésie, une horreur….Le soir, quand sa tante rentra de son travail, Chloé prétexta ne pas se sentir bien et d’avoir besoin de rester au lit. Ce secret qu’elle portait sur ces épaules la bouleversait, elle ne pouvait pas, ne voulait pas voir quelqu’un.Au cours de la soirée, le portable de Chloé sonna, une fois….deux fois…trois fois…à chaque fois la jeune femme voyait le prénom de son amie s’afficher mais elle ne voulait pas décrocher…Elle pleurait, chaque appel et les larmes coulaient de plus belle.Minuit quinze, encore une fois un appel d’Eefie, Chloé décroche et ne dit rien.Allo Chloé ?….Ca va pas ?…..Tu es partie si vite, je ne t’ai pas vu.…..Pourquoi tu ne répondais pas ?Chloé sanglotaTu pleures ?Je sais tout……Tu sais quoiJe t’ai vu ….je vous ai vu….ton père….Ah c’est ça.Comment peux-tu faire ça ? Ton père…c’est pas….Chloé ne finit pas sa phrase, un sanglot la coupa.Klaas n’est pas mon pèreQuoi….tu ‘as dit….Je suis désolée, je t’ai menti, calme toi et écoute moi…Chloé sanglota encore et écouta Eefie lui expliquer que Klaas n’était pas son père, qu’ils étaient en couple depuis deux ans mais qu’à cause de la grande différence d’âge elle préférait le faire passer pour son père pour moins de commérages.Eefie expliqua qu’elle aimait autant les hommes que les femmes et qu’elle lui avait tout de suite plu, que sa relation avec Klaas était particulière, que ce dernier la laissait avoir des aventures avec des femmes si elle en avait envie. Et elle avait encore envie d’elle.Chloé ne dit rien, dans sa tête défilaient encore les images de ce père pénétrant sa fille en levrette, même si elle savait maintenant qu’elle n’était pas sa fille….Non, je préfère arrêter de venir te voir, c’est mieux, je suis désolée….D’une voix douce, Eefie lui réponditTu fais comme tu veux, demain on va faire du bateau comme prévu, si tu veux venir, tu es la bienvenue…Non je ne pourrai pas…salutEt Chloé raccrocha net sans attendre la réponse, elle était vidée et s’endormit dans l’instant.Le chant mélodieux des oiseaux est un doux réveil mais un réveil matinal.5h du matin, Chloé tournait, se retournait dans son lit, les paupières fermées mais l’esprit en éveil, elle pensait, elle y pensait.Non, c’était décidé, elle n’irait pas faire du bateau, elle ne se voyait pas croiser le regard de Klaas qui devait tout savoir, ce même Klaas qui avait fait l’amour à sa fille….Non ce n’était pas sa fille…les idées s’entremêlaient dans son esprit, cet i****te imaginaire, cette intensité de plaisir que lui avait offert Eefie, ce sexe d’homme qu’elle avait maté autour de la piscine, toute cette tempête dans le crâne de la jeune femme escort nevşehir pour qui tout allait trop vite.7h00, Chloé surpris sa tante à venir déjeuner avec elle, de la compagnie l’empêchait de trop réfléchir.7h30 sa tante partie au travail Chloé alla aux toilettes soulager sa vessie. Assise, elle contemplait son pubis qu’Eefie avait mis à nu. Elle se rappelait le rasage, le concombre, les doigts, la bouche qui la dévoraitFais chier, t’es trop conne – cria Chloé à elle-même et elle se dépêcha de mettre un maillot de bain, un paréo par-dessus et partit en vélo pour le port.Partie de la maison pleine d’assurance, le courage de Chloé fondait comme neige au soleil à chaque coup de pédale. Arrivée sur le port, elle vit le bateau puis Eefie s’afférant sur celui-ci mais elle restait à l’écart un peu cachée, tétanisée ne pouvant pas aller plus loin. Elle n’allait pas y aller, elle allait les regarder partir sans oser faire le dernier pas affronter le regard d’Eefie passait encore mais celui de Klaas elle ne s’en sentait pas capable.Elle fit demi-tour déterminée à rentrer et se retrouva nez à nez avec Klaas.Foudroyée sur place, Chloé était tétanisée ! Klaas imperturbable lui fit un grand sourire suivi de deux bises sur les joues et il empoigna le vélo pour l’amener vers le bateau. Choé suivit telle un zombie, elle réussit l’exploit de sourire quand Eefie la prit dans ses bras pour lui faire la bise sur ses joues.Le vélo accroché, les amarres décrochées, le bateau quitta le port et prit la mer.Chloé était double, d’un côté elle était heureuse d’être sur le bateau avec son amante et de l’autre elle aurait voulu être de l’autre côté de la terre et surtout loin de Klaas tellement elle était gênée. Eefie parlait à sa copine comme si de rien était, elle était naturelle et joviale comme à chaque fois que Chloé l’avait vue mais elle sentait bien le malaise qui bloquait son amie.Tu veux qu’on reste habillé cette fois ci ?Non, ça va, j’ai l’habitude, c’est juste que…Klaas ne te fera rien si tu ne veux pas et je ne ferai rien avec lui pour ne pas te gênerNon, c’est ton mec, ça va aller…Il te plait ?Chloé ne dit rien, les deux jeunes femmes discutaient à l’avant du bateau pendant que Klaas barrait à l’arrière, il ne pouvait pas les entendre mais avant de répondre Chloé vérifia machinalement qu’il n’était pas trop proche.Il est pas mal mais il a l’âge de mon père.Eefie ne releva pas l’allusion à l’âge.Tu sais j’ai bien vu à la piscine que tu le matais sous tes lunettes de soleilChloé rougit sans répondreTu as bien regardé son sexe, il plairait ?Mais c’est ton mec, je ne peux pas….Il me laisse aller avec toi, pourquoi je ne pourrais pas le laisser aller avec toi, ou tous les trois.Chloé s’imagina un court instant à la place d’Eefie dans cette chambre, à quatre pattes sur le lit, tenue par les hanches par Klaas.Je ne sais pas….Chloé fut interrompue par Klaas qui apostropha Eefie. Chloé tourna la tête vers Klaas puis regarda à nouveau son amie qui s’était levée.Viens on arrive dans une crique, on va pouvoir se baigner mais il faut qu’on jette l’ancre.Le bateau amarré, nevşehir escort bayan la petite crique isolée semblait uniquement accessible par la mer. Eefie se débarrassa de ses vêtements et plongea nue dans l’eau. Klaas avait disparu dans la cabine, Chloé se mit en maillot de bain pour plonger mais se sentant ridicule, se mit également nue et sauta à son tour dans l’eau fraîche. A peine la tête sortie de l’eau elle fut éclaboussée par un plongeon, Klaas venait à son tour d’aller à l’eau.L’eau était fraîche et n’incitait pas à trop rester dedans. Les deux jeunes femmes restèrent un peu plus longtemps que Klaas dans l’eau, quand elles le rejoignirent, il était allongé sur l’avant du bateau, réchauffant son corps nu au soleil. Les deux jeunes femmes avaient la chair de poule, les tétons dressés pointaient sensiblement. Chloé s’allongea à l’avant à distance de Klaas, Eefie sourit de la situation, elle allait devoir s’employer à briser les barrières.Chloé sentit son amie se coucher sur elle et l’embrasser à pleine bouche. Le baiser fougueux rendu, Eefie défia son amie du regard en se relevant et alla se lover sur le corps de Klaas. Chloé regarda son amie embrasser langoureusement son homme.Quand Eefie se releva, le regard de Chloé se porta sur le sexe de Klaas, il semblait si proche et si loin en même temps. Klaas suivit Eefie du regard et observa les deux jeunes femmes s’embrasser à nouveau. Quand Eefie s’attaqua à la poitrine de Chloé, le sexe de Klaas montra des signes d’excitation. Chloé à nouveau abandonnée par son amie la regarda se coller à Klaas, son regard se posait surtout sur cette main qui caressait et faisait durcir le sexe de l’homme.Un fois le sexe de Klaas en érection, Eefie s’avança vers Chloé, elle lui prit la main et amena la jeune femme avec elle à côté de l’homme. Eefie posa la main de son amie sur le sexe en érection, cette main le caressa doucement, accompagné du regard par les trois. Eefie se pencha, prit le sexe dans sa bouche et fit quelques aller-retours. La main de Chloé le tenait toujours quand la bouche le quitta, Eefie sourit à son amie, elle se pencha à son tour et prit le sexe de Klaas en bouche.Eefie ne laissa pas de répit à son amie, à peine le membre en érection avait-il quitté sa bouche qu’Eefie la remplaça par la sienne.Pas un mot n’avait été prononcé depuis le début, les jeunes femmes s’embrassait de plus belle en s’approchant du sexe dressé, Chloé fut la première à le reprendre en bouche, Eefie s’y associa, aspirant les lèves de Chloé et le sexe de Klaas avec passion.Klaas jouissait du spectacle des deux jeunes femmes qui se disputaient son sexe, il sentait bien qu’une telle ardeur ne lui permettrait pas de tenir très longtemps. A l’arrivée des premiers soubresauts annonciateurs, Eefie poussa le sexe vers Chloé qui l’emboucha complètement. Le premier jet s’écrasa au fond de sa gorge, surprise elle laissa le sexe s’échapper, le second jet finit sur la joue et le troisième coula le long de la tige dressée. Eefie embrassa Chloé à pleine bouche, sentant la semence de son homme sur la langue de son amie, elle lécha d’un regard vicieux le sperme sur la joue et finit par récupérer la semence sur le sexe de son homme.Le sexe nettoyé, c’est Chloé qui prit l’initiative d’embrasser son amie pour qu’elle partage la semence recueillie. La dernière barrière de Chloé venait de tomber.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32