Coiffeuse Esseulée (7) Le Voyageur (2)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Coiffeuse Esseulée (7) Le Voyageur (2)Mentionnant que lors de mon départ il y avait un épais brouillard ajouté d’une bruine. N’étant la meilleure condition pour voyager ne voyant presque rien devant soi à presque deux mètres de distance. Claudine conversant essayant de me connaître un peu en me coupant les cheveux. Une belle petite brunette voluptueuse de 53 ans aux yeux bruns. Mesurant 5 pieds 3 environ avec des courbes et une belle grosse poitrine. Elle avait une belle grosse paire de fesses rondes et un sourire radieux. Un heureux contraste entre ma dernière assouvie française Françoise. Très mince avec une poitrine quasi inexistante. Semblait avoir beaucoup d’expériences dix minutes passées le travail déjà terminé. Conversant un peu avec elle remarquant mon sac de voyageur. S’informant sur ma destination lui disant Sainte-Anne-Des-Monts. Me demandant si cette condition était favorable pour faire de l’auto-stop. Lui disant que non mais que c’était qu’en même faisable. Discutant me suggérant de venir chez elle si j’en avais envie. Me proposant quelques travaux extérieurs si j’étais intéressé me promettant une bonne rémunération. Supposant que je n’avais pas de gros moyen monétaire. Mais j’étais quand même assez à l’aise à ce niveau. Acceptant son offre m’indiquant de l’attendre encore une heure. Une dernière cliente devant passée dans cette période de temps. M’informant des travaux à effectuer étant heureusement super à l’aise avec ce type de corvée.La dame vivant seule étant célibataire depuis 6 ans déjà. La population vieillissante et l’exode des personnes de sexe masculin ne l’aidant pas beaucoup à être en couple. Conversant avec elle portant un jeans foncé et un chandail noir léger moulant ses formes voluptueuses. Lyne son amie arrivant prenant place dans le salon de coiffure. Elle avait à peu près les mêmes mensurations physique que Claudine mais en un peu moins imposante. Une blonde aux yeux verts de soixante ans quand même assez sexy. Très joviale travaillant comme maître de poste discutant avec son amie de longue date. Sortant à l’extérieur pour pouvoir y respirer l’air pure les deux dames à l’intérieur parlant un petit peu trop à mon goût. L’endroit était magnifique peu de véhicule y circulant. Ne regrettant mon choix d’accompagné Claudine parfaite inconnue il y a à peine une heure et demi. Étalant 100 dollars pour venir l’aider avec ses travaux extérieurs au lendemain.Les deux dames sortant du petit commerce ensemble. Claudine m’invitant dans sa voiture nous dirigeant vers Cap-des-Rosiers à vingt-cinq minutes de route environ du point de rencontre. Vraiment contente de ma présence me parlant un peu de Lyne son amie. Arrivant à son domicile une petite maison charmante de couleur blanche. Me montrant son balcon à peinturer lui suggérant d’attendre au lendemain pour l’entamer l’humidité en trop grande importance. Me demandant si j’avais faim entrant dans son logis pour y déguster un sandwich au poulet grillé. marmaris escort Me demandant mon âge lui disant mi-vingtaine. M’affirmant que c’était un bel âge pour expérimenter des choses. Venant sur le sujet de mon voyage lui disant seulement le faire pour passer le temps et inspirer ma créativité étant musicien. Affirmant que la vie était courte et qu’il fallait en profiter. M’indiquant qu’il y avait quelques meubles à entrer dans sa maison me demandant mon aide. Nous dirigeant vers une petite cabane à l’extérieur une petite table et un bureau devant les transporter. Claudine me remerciant infiniment de l’avoir aider. M’invitant à venir faire une promenade avec elle en direction du renommé Cap-bon-ami. Discutant toujours avec la dame de tout et de rien l’épais brouillard rendant l’ambiance de la montagne tout à fait magnifique. Revenant au bercail en observant le soleil se coucher au loin à l’horizon sur l’océan. Un merveilleux paysage se dessinant devant nos yeux l’endroit réputé pour ses couchers de soleil magnifiques.Claudine se mettant à l’aise habillée d’un bas de pyjama blanc orné de petits motifs turquoises et d’un t-shirt bleu marin. Ne portant visiblement pas de sous vêtements. Je pouvais voir parfaitement la forme de ses grandes lèvres à travers son pyjama. Discutant avec la dame au salon de tout et de rien. Elle semblait visiblement en manque d’affection vivant seule depuis que sa fille avait quittée le nid familial. Buvant un café ensemble il y avait le film Tigre et Dragon qui passait à la télévision le visionnant ensemble. La dame semblant apprécier ma présence la nuit avançant en heure. Me suggérant de soi dormir au salon ou bien d’aller dans la chambre de sa fille. Choisissant le salon pour ne pas trop l’importuner. M’indiquant où était sa salle de bain et la douche situés au deuxième étage. Me signifiant aussi que tout ses mardis et mercredis étaient libres ne travaillant pas. Qu’elle serait alors sur place lors de mes travaux extérieurs. Me réveillant durant la nuit pour aller uriner. Montant l’escalier en passant devant la chambre de mon hôte sa porte entrouverte. Entendant quelques gémissement venant de celle ci. Claudine semblait se donner du plaisir des sons particuliers mouillés résonnant dans le corridor. Logiquement elle devait savoir que la porte de sa chambre était entrouverte. Réalisant qu’elle espérait peut-être se faire entendre se satisfaire seule. Voulant peut-être un peu de compagnie la madame quand même célibataire depuis six ans. Ayant peut-être flairée une bonne opportunité me voyant arriver dans son salon de coiffure dans la journée. La vue d’un petit jeune l’ayant peut-être émoustillée paraissant quand même bien. Mesurant 5 pieds 6 avec un corps d’athlète avec les yeux pers et les cheveux châtains. J’avais quand même fourré pendant deux jours une touriste d’origine française approchant la cinquantaine.Ressortant de la salle de bain les gémissements terminés. Claudine marmaris escort bayan ressortant de sa chambre me croisant dans le corridor habillée d’une robe de chambre noire de type nuisette de dentelle translucide orné de plumes. L’ouverture entrouverte voyant la forme de ses gros seins ronds dénudés. Portant une petite culotte cette fois ci de couleur rouge grenat. Me saluant au passage en me faisant un petit clin d’oeil tout à fait charmeur. La madame avait visiblement planifier plus que seulement des travaux extérieurs. Ma tige à présent dressée m’attendant à peut-être l’introduire de ma verge dans les jours prochains.Me réveillant au lendemain Claudine m’accueillant avec le petit déjeuner. Elle portait à nouveau son t-shirt bleu marin son bas de pyjama enlevé cette fois ci. Dévoilant une petite culotte blanche la madame avait l’air radieuse. Dégustant quelques fraises avec de la crème sucrée, un muffin au banane, des céréales corn flakes et des oeufs brouillés. Un jus d’orange et un café accompagnant le tout prenant ensuite une douche. Débutant les travaux la journée ensoleillée parfaite pour faire du peinturage. Claudine me donnant les vêtements adéquats pour ainsi effectuer la corvée. Le travail se réalisant au bout de cinq heures. Claudine prenant un bain de soleil en m’observant à la tâche. Un braiser de boeuf au fourneau réservant la pièce de viande pour ce soir. En bikini turquoise allongée sur une chaise longue. Me demandant de bien vouloir lui mettre un peu de crème solaire sur son dos ne pouvant atteindre l’endroit. Enlevant son haut de bikini pour ensuite se retourner. Voyant sur le côté la forme de ses gros seins aplatis Claudine couchée sur le ventre. Sirotant une margarita m’en ayant au préalable déjà donné une auparavant. Elle avait réellement un beau fessier rebondi et avait l’air d’une femme chaude. Décidant d’enlever mon t-shirt entre temps pour lui dévoiler mon haut du corps un peu musclé. La madame se rinçant l’oeil de ma fleurissante jeunesse semblant grandement apprécier. Terminant les travaux allant par la suite me doucher et enlever la peinture qui me couvrait un peu le corps.Nous retrouvant en soirée dégustant le fameux braisé conversant. Claudine portant un débardeur noir au décolleté plongeant me dévoilant sa grosse poitrine. Puis un short d’été gris pâle tout à fait sexy. Son braisé de boeuf avec beaucoup de carottes, d’oignons jaunes et de branches de céleris. Ce dernier réputé aphrodisiaque la madame sachant très bien cuisiner. Conversant toujours ne sachant trop quel sort elle me réservait. Me retrouvant à nouveau seul dormant au salon l’envie d’uriner reprenant durant la soirée. Montant l’escalier passant à nouveau devant sa porte entrouverte sans gémissement cette fois ci. Sa petite culotte rouge grenat jonchant sur le sol du corridor visiblement souillée. N’y portant trop attention entrant dans la salle de bain visionnant un dessin fait au crayon plomb sur le mur escort marmaris devant. Représentant Claudine nue les deux jambes bien ouvertes la chatte émoustillée bien en vue. Avec la mention écrite Ouverte aux petits jeunes. Revenant un nouvel objet jonchant le sol sur sa petite culotte. Visionnant un vibrateur immaculé de mouille visiblement utilisé il y a un instant. Claudine gémissant me donnant fort probablement le signe pour venir la trouver. Ouvrant sa porte tout doucement visionnant la madame complètement nue se passant un godemiché de verre dans sa grosse vulve juteuse à deux mains. Elle ne semblait pas vouloir s’arrêter. Quelques éclaboussures aspergeant la couverture de son lit l’objet sexuel la pénétrant.Enlevant mon sous vêtement bleu marin me dirigeant vers celle ci. Arrêtant sa motion elle était prête à m’accueillir introduisant ma tige dans sa grosse fleur humide. Elle était super bonne et chaude la mitraillant de coups de bassin bien portés. Elle semblait aimer la madame jouissant à voix haute. Agrippant mon fessier elle avait les cuisses bien ouvertes. Françoise deux jours auparavant m’avait agréablement bien préparé. Introduisant la lame de mon sabre dans son fourreau en vitesse des sons de pénétrations mouillés résonnant dans toute la pièce. Éjaculant en elle rapidement son odeur corporelle était tout à fait extraordinaire. Elle sentait presque aussi bon que son braisé de boeuf préalablement dégusté. Me reposant un instant affalé sur son corps et ses deux gros seins chauds. M’avouant en avoir tellement eu besoin. M’embrassant dans le cou et sur la joue en caressant mon fessier un instant.Claudine se retirant pour aller se nettoyer à la salle de bain. Revenant elle voulait avoir ma queue en bouche me faisant une fellation. Venant s’empaler sur ma tige par la suite me chevauchant. Ses gros seins à la pointe durcie frottant ou bien frappant ma poitrine durant les vas et viens elle était hyper chaude. Se relevant me demandant de me mettre à quatre pattes. Allant chercher deux foulards rosés venant m’attacher les deux poignets devant dans une position particulière de soumission. Agenouillé les bras tendus liés devant. Venant me branler vers l’arrière en me demandant Si j’aimais çà. Lui répondant par l’affirmative mon souffle halétant. Caressant ma poitrine ou bien mon fessier elle m’embrassait le dos en même temps. Ma tige bien dressée très bien investie par Claudine elle avait un corps du tonnerre. Se replaçant devant moi à déposant sa jambe gauche sur mon épaule droite. Exprimant un Vas-y fourre moi m’exécutant les deux poignets liés devant tel un cheval à bascule. Une position inusité mais à quel point érotique et perverse. La madame jouissant éjaculant pour une deuxième fois dans sa grosse chatte béante. Réalisant une Claudine plutôt inventive au niveau sexuel. Retournant à la salle de bain à nouveau. Revenant pour venir me détacher. M’indiquant que je pouvais dormir dans son lit à présent. Claudine de ses 53 ans était réellement toute une femme remerciant presque dieu d’avoir croisé son chemin. Me demandant combien de jours je voulais rester. Lui disant demain et peut-être après demain. La madame venant m’embrasser en me souhaitant bonne nuit.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32