Agnès ma chef, jouie (3)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Agnès ma chef, jouie (3)Fallait qu’il arrive maintenant celui-là, je sortais de la salle de bain, récupère mon portefeuille dans ma sacoche, et vais ouvrir au livreur. Je réceptionne la commande et je paye.Agnès me rejoint, vêtue d’une robe de chambre en soie, courte, qui laisse entrevoir ses jolies jambes fines.« On mange tout de suite ? » lui lançais je, tout en la dévorant des yeux.« Cela serait préférable, vu ton appétit ! » répondit-elle en souriant.« Ce n’est pas de çà dont j’ai envie à cet instant »Je me rapproche d’elle tout en disant ça, elle essaye de me repousser, mais tombe en arrière sur le canapé.La voilà à moitié couchée, les jambes relevées, la robe de chambre écartée….une vue imprenable sur son sexe lisse et épilé…elle porte encore son chemisier qui lui arrive au-dessus du nombril.Je ne peux m’empêcher de m’accroupir vers cette offrande, Agnès referme les jambes.« Arrête, stp, ça va trop loin…. »« Taisez-vous ! ca suffit maintenant de faire l’enfant, on n’exhibe pas sa chatte comme ça, en espérant qu’il ne se passe rien ! » Mon ton l’avait surpris, elle était décontenancée, figée, j’avais dit ça, tout en lui empoignant les genoux, et en les écartant.Je me baisse encore, me mets à genoux entre ses cuisses, elle se laisse faire, elle n’a pas peur, elle est juste intimidée.J’embrasse son ventre, lèche son nombril, puis je descends sur son pubis tout doux…je dépose quelques baisers, puis descends encore sur l’aine, j’évite tout contact avec son sexe…je veux vraiment l’apprivoiser…je veux qu’elle se donne entièrement.J’embrasse l’intérieur de sa cuisse, de doux et long baisers, puis ma langue joue avec sa peau…elle soupire légèrement, elle lâche prise doucement et s’allonge complétement.Ma bouche longe sa jambe, passe par son genou, son mollet, sa cheville, je lui masse sensuellement le pied, puis prend son gros orteil dans ma bouche, elle sursaute, ouvre grand les yeux….Je la regarde fixement, pendant que je lèche et aspire cette partie de son corps, j’aime le sentir dans ma bouche, sa finesse, son gout….mes mains la caresse en même temps, et je la sens se libérer petit à petit…son sexe devient luisant, elle ouvre sa robe de chambre, défait son chemisier, elle est terriblement sensuelle dans ses mouvements.Je marmaris escort remonte ma langue sur toute sa jambe, ralenti à l’intérieur de sa cuisse, puis me dirige vers son sexe, il est trempé, il est vraiment très beau, des lèvres de taille moyenne, gonflée, bien symétrique, la fente brillante et nacrée, et son clitoris, qui pointe, à l’origine de ses lèvres, ni trop gros ni trop petit, facilement repérable…je la sens impatiente, son bassin ondule devant moi….J’approche mon visage, mon nez effleure sa peau, son odeur est délicieuse, elle sent l’excitation, une légère odeur d’amande, sa mouille humidifie mes narines, salée et chaude….« Je t’en supplie, vas y….. » elle soupire en disant ça, et cambre son bassin pour que son sexe avance encore plus vers moi….Ma langue vient effleurer ses lèvres, délicatement d’abord, je veux la gouter, puis plus goulument, je lèche de bas en haut, a pleine langue, je recueille sa cyprine dans mon mouvement de langue.« Vous êtes délicieuse…je veux vous dévorer.. » je disais çà avec une forte excitation, d’une voix tremblotante….c’était la plus belle chatte que j’ai eu l’occasion de lécher…j’étais si excité que j’aurai pu décharger dans mon boxer sans qu’elle me touche. Son parfum et son gout étaient divin, elle sentait la fraicheur et l’excitation, elle appelait ma langue…. Je rentrai doucement dans un état second, ma langue devenait plus vive, plus précise, elle tournait autour de son bout de chair, qui gonfle sous les caresses, elle se faisait taquine puis virile….elle entrait dans sa fente humide comme un sexe tendu, puis ressortait lécher goulument les lèvres gonflées de sang.Agnès se tordait de plaisir sur le canapé, elle cherchait désespérément un endroit où s’accrocher, je la sentais pleine de désir….Je lui tendis alors ma main gauche, qu’elle saisit fortement, ainsi je pourrai ressentir son plaisir, et m’adapterai à son ressenti.Ma bouche et ma langue parcouraient son sexe trempé, elle gémissait de plus en plus, de léger cris résonnaient lorsque ma langue restait plus longuement sur son clito, je savais comment la faire déclencher, mais j’avais envie de plus. Toujours ma main gauche dans sa main, je passais ma main droite au-dessus de sa jambe, pour la plaquer sur escort marmaris son pubis, je tirai légèrement sur ses lèvres, sa fente s’ouvre, son clitoris se tend…ma langue lèche son sexe entièrement puis j’aspire délicatement son petit bout et son capuchon….La réaction est immédiate, sa main se comprime dans la mienne, un long feulement s’échappe de sa bouche suivit d’un « Oh putain ! »C’est le signale, mais voulant jouer encore un peu, je relâche la pression et la suçotant un peu plus bas….« Pourquoi ?! » me dit-elle, plaintive…..« J’en peux plus, fais-moi jouir s’il te plait »Des larmes dans les yeux, je sentais qu’elle prenait un pied énorme, et j’étais très fier de ma prestation, mais je décidais de la faire languir encore un peu, meilleur serait son orgasme. Et surtout je savais que j’avais plus de chance qu’elle soit réceptive à cette caresse que je m’apprêtais à effectuer….Ma langue jouait sur ses lèvres, puis descendit petit à petit sur son périnée, je léchais doucement de la pointe de la langue cet endroit ou la peau est si fine et si tendue…Elle relâche un peu ma main mais ondule son bassin au rythme de ma langue, je la lèche encore en petit cercle, puis ma langue dévie et se retrouve collé contre son anus…. C’est une sensation divine, de prodiguer ce genre de caresse, surtout lorsque je suis a peu près sur que c’est la première fois pour elle. Je le sais car son corps s’arrête de bouger, sa main se détend…je le sens gêné. Ma langue continue de la lécher doucement, je sens son anneau étroit et gonflé, toutes les petites boursoufflures sont terriblement excitantes…et malgré elle, sa corolle s’ouvre doucement….Pour éviter qu’elle ne perde son excitation, mon index vient titiller son clitoris, en même temps que la pointe de ma langue cherche à entrer entre ses fesses….La réaction et nette et rapide, sa main agrippe de nouveau la mienne, ses gémissements reprennent, et ses fesses s’ouvrent un peu plus…Je la lèche avec gourmandise, et mon index effectue des petits cercles intense, je sens qu’elle vient, elle pousse de petits cris sourd, sa main écrase la mienne, je décide alors d’en finir, et ma langue vient la laper goulument sur toute sa fente, pour finir avec son clitoris que j’emprisonne dans ma bouche.Son marmaris escort bayan orgasme déchire la pièce, intense et long, je la sens se tortiller dans tous les sens, des « putain » « oh oui c’est bon » « t’arrêtes pas » résonne encore et encore, ma bouche est trempée….Je continue de la stimuler jusqu’à ce qu’elle redescende, doucement, lentement, elle se calme, son souffle ralenti, sa main me lâche….elle est calme et détendue.Je trouve des mouchoirs sur sa table, je m’essuie la bouche et les mains, puis m’assoie à coté d’elle, les yeux mis clos, je sens qu’elle est ailleurs. Puis sa main remonte sur ma cuisse, fébrile, tremblante…elle dégrafe mon pantalon, je l’aide en relevant mes fesses et en baissant costume et boxer…Ma verge est tendue à l’extrême, le gland décalotté violet lisse…ma tige est gonflée, on voit mes veines palpiter. Elle se redresse, et prend mon sexe à pleine main, cette sensation est délicieuse, elle me sert doucement et commence de léger va et vient, comme si elle faisait connaissance avec mon intimité. Honnêtement je me contrôle pour ne pas gicler directement, toute cette excitation est difficile à contenir, d’ailleurs mon gland est mouillé.« Ton sexe est magnifique » me dit-elle en le masturbant plus rapidement, tout en faisant bien attention de tirer sur ma peau pour tendre mon gland au maximum. Elle place sa deuxième main au-dessus de la première, on y voit mon gland seul, tendu, brillant et humide. Puis tout s’accélère, elle caresse mes bourses qui me font mal d’excitation, puis me branle rapidement, frénétiquement, de bas en haut, doucement puis vite, en serrant puis en relachant….ca à l’air de durer une éternité mais 1 ou 2 minutes plus tard un soubresaut annonce ma défaite, je lâche « Je viens….. », accompagné d’un premier jet de sperme qui s’envole à plusieurs cm de hauteur avant de retomber sur mon ventre à peine découvert, Agnès continue sa masturbation, un deuxième et troisième jets sont malheureusement pour elle propulsés dans son cou….épais, ils coulent lentement vers sa poitrine, pour les suivants, c’est du feu d’artifice, dans ses cheveux, sur mon pantalon, sur le canapé, j’en met partout, et le tout dans un râle de plaisir et des gémissements intense. Mon sexe est rouge et extrêmement gonflé, toujours dans sa main chaude et habile. Je suis vidé et heureux.Apres ces orgasmes foudroyant, nous nous allongeâmes l’un contre l’autre sans un mot, mon sexe à demi mou, contre ma cuisse poisseuse, Agnès nue, contre moi….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32