La plage

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La plageEnfin un peu de soleil et des températures dignes de ce mois d’août un peu coquin…nous profitons d’un jour de semaine sans travail pour aller à la plage. Plage naturiste, bien sûr, c’est quand même plus tranquille et plus excitant que les textiles.Nous arrivons tôt, vers 11h, à une heure où en général il n’y a pas grand monde.Effectivement, il n’y a que quelques personnes sur l’immense étendue de sable, éparpillées dans l’espace.Nous choisissons un coin peinard, près du bord, nous nous déshabillons vite fait et hop dans l’eau. Je regarde Louise jouer avec les petites vagues, s’agenouiller pour se mouiller les cheveux, sauter dans l’eau…Mmm… elle est vraiment une belle quinqua, en pleine santé, toujours positive…et surtout très coquine. Je sais qu’elle me cache des choses, qu’elle ne me dit pas tout et qu’elle a vécu des aventures sans moi mais ce n’est pas grave, elle me montre et me donne tellement d’amour que je ne vais pas chipoter, j’aime notre couple. Et puis j’avoue que ça m’a terriblement excité de la voir en cachette avec ces ouvriers qui l’ont prise à deux et s’en sont servie de vide-couilles pendant 3 jours. Elle ne sait pas que je sais, je n’ai pas osé lui dire. Peut-être qu’un jour je lui ferais la surprise de l’amener avec moi dans un club avec sauna et glory hole pour vivre ça avec elle. J’en ai repéré plusieurs sur internet dans les Landes et surtout à Bordeaux.On s’allonge sur nos serviettes.Louise me caresse déjà la queue. Je bande. Elle regarde autour d’elle pour s’assurer que personne ne peut voir et commence à me sucer doucement, lentement, avec un grand sourire coquin. Je suis aux anges… Il faut dire que je suis rentré hier d’un voyage professionnel de 3 jours et que je n’ai même pas eu le temps de me masturber. Elle le sait la coquine que j’ai les couilles pleines…”Heu, bonjour…”On se redresse un peu gênés. Un jeune couple, autour de la vingtaine s’était approché de nous en toute discrétion. La fille, une très jolie petite blune, est tatouée sur le ventre et dans le dos (je n’ai pas pu le voir tout de suite) et le garçon est un beau brun rasé de partout avec des pendik escort piercings sur l’arcade, les oreilles et le nez.”On peut s’assoir avec vous ?”On se regarde.”Pourquoi pas ?” dit Louise. J’acquiesce timidement de la tête.Ils ne disent plus rien, nous sourient et nous tendent un joint. Ils sont vraiment mignons tous les deux, tout frais, tout beaux. Le garçon est fin et son visage est encore marqué par l’enfance. Son sexe au repos a l’air sacrément bien proportionné pour sa taille. Sa copine aussi est vraiment bien proportionnée ! Son corps est ferme, avec toutes les rondeurs nécessaires. Elle fait très juvénile aussi, mais son sourire et son regard en disent long sur son appétit sexuel me semble t’il…”On vous a vus dans l’eau tout à l’heure et on se demandait quel âge vous aviez…” dit-elle à Louise”50 ans” répond Louise fièrement”Wouah, vous les faites pas du tout si je compare avec mes parents !” Elle pose sa main sur la cuisse de Louise et commence à la caresser presque nonchalamment, comme si elles se connaissaient depuis longtemps.”Vous êtes rasée ?… je peux ?” Et sans attendre la réponse de Louise, elle approche son visage de l’entrecuisses de ma femme qui écarte légèrement les jambes instinctivement et pose sa bouche charnue sur sa vulve. Elle la titille au départ puis rapidement se repositionne confortablement à quatre pattes, le cul tourné vers l’océan, pour lui manger littéralement la chatte ! Louise s’allonge complètement sur sa serviette, commence à gémir un peu et pose une main bienveillante et ferme sur les cheveux de la jeune femme qui est en train de la déguster avec beaucoup de gourmandise.Je regarde son copain. Il me sourit. Il bande fort. Son sexe est très beau, assez courbé avec un gros gland bien dessiné.”Elles sont belles, hein ?” Louise gémit de plus en plus fort, apparement la jeune femme sait y faire. Elle tend son bassin au maximum pour faire entrer la langue de cette belle inconnue entre ses petites lèvres. Je n’en perds pas une miette, le spectacle me fascine.Distrait, je n’avais même pas vu que le jeune homme s’était rapproché de moi en se caressant négligemment pendik escort bayan la verge et les bourses. “Je te fais pareil ?””…..”Il pose alors son regard tout doux sur mon sexe, puis sa main, puis sa langue, puis sa bouche… et à ma grande surprise, je me laisse faire. Mon gland est encore humide de la salive de ma femme que cet inconnu y ajoute la sienne, toute chaude.Mon dieu que c’est bon… On prétend que les hommes sucent mieux que les femmes…je n’avais jamais essayé mais là je ne sais plus trop bien à quelle bouche me fier.On se retrouve tous les deux allongés sur nos serviettes, sur cette belle plage vide, avec deux inconnus qui nous sucent, nous lèchent, se lancent des petits regards complices et se sourient. Je sens que ça monte…. J’ai les couilles tellement remplies….je le préviens en gémissant plus fort. Il accélère sa succion, me branle plus vite tout en gardant mon gland dans sa bouche. Je relève la tête. Il est à fond ce jeune ! Il a bien décidé de me faire jouir et le dit :”Tu peux jouir dans ma bouche si tu veux, j’aime ça…” et il reprend sa pipe crescendo, ne me laissant aucun répit ! Il respire fort lui aussi, se masturbe avec sa main gauche et me fait exploser dans sa bouche dans un orgasme incroyable. Je sens mes couilles se soulager dans sa gorge, la remplir de foutre chaud. Il garde longtemps mon sexe en bouche, comme pour profiter de sa douceur salée, puis déglutit le sperme lentement et commence à nettoyer ma queue comme un petit chien bien obéissant.Sa copine est toujours affairée sur ma femme qui ondule de plaisir.”Preums !!! J’ai gagné !! Je suis le meilleur !!” Dit-il fièrement à sa copine en se levant et vient se positionner derrière elle pour lui doigter la chatte vigoureusement. Elle se cabre, se tend, offre ses fesses, écarte à fond et il la pénètre alors d’un trait, la faisant soupirer d’extase pendant que j’admire le spectacle, ahuri par la vigueur et l’audace de ces deux-là.Louise est prise de spasmes, je sens qu’elle va jouir comme une folle dans la bouche de la jeune femme qui la broute de plus belle sous les coups de boutoir de son homme. “Et comme escort pendik j’ai gagné, je vais t’enculer !” Dit il avec un petit rire sadique. Il sort de sa chatte et la sodomise aussitôt dit aussitôt fait, en l’attrapant par les épaules pendant que Louise se remet de sa jouissance et que je profite du spectacle.Il la fait jouir en deux minutes montre en main, en lui défonçant le petit trou méthodiquement avec des cris d’indien des plaines. On dirait le Joker dans Batman ! Il avait bien caché son jeu…un vrai psychopathe, oui !Il se relève la bite tendue à bloc pendant que sa copine est affalée sur le sable.Il nous montre alors du doigt tous les trois à tour de rôle et chantonne :”Ce-se-ra-toi-qui-a-va-le-ra !”Paf, ça tombe sur moi…il approche son sexe de ma bouche tout en se masturbant, puis me prend la tête à deux mains et force tranquillement mes lèvres pour me faire gouter sa queue poisseuse. J’ai déjà suçoté un copain en colo quand j’étais jeune, mais ça fait tellement longtemps que je n’ai pas eu de queue dans la bouche…J’en étais à peine à me remémorer cette scène qu’il commence à gémir fort, m’enfonce sa grosse bite jusque dans la gorge et explose dans ma bouche en gueulant. Je sens des jets puissants m’inonder, j’avale ce que je peux mais il y en a beaucoup, je suffoque un peu alors qu’il tient toujours ma tête dans ses mains, continuant de se soulager dans ma bouche.Il a fini. J’ai la bouche encore pleine. Il garde mon visage dans ses mains et me roule un énorme patin, jouant avec son sperme sur ma langue, dans un baiser fougueux, interminable et … délicieux. Je n’ai plus aucune résistance maintenant, je me laisse faire et c’est bon. Ça y est, il me libère la tête et les lèvres. Me regarde avec affection.”Merci papa…”dit-il tendrement”…””Allez soeurette, on se casse… “Elle se lève.”Bye les vieux et à la prochaine !”Et ils partent. Comme deux oiseaux bizarres qui se sont posés pour faire une halte et reprennent leur envol, insouciants.On n’a jamais su qui ils étaient, ni même leur prénom, ni d’où ils venaient. On ne les a jamais revus. Ils nous ont juste fait jouir avec un naturel désarmant, et leur grain de folie nous a laissés muets. Par contre, je ne suis pas sûr de vouloir connaitre toute leur histoire, l’aventure qui vient de nous arriver suffira bien comme ça….j’en ai gardé le goût pendant quelques heures.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32