Notre croisière en méditerranée

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Notre croisière en méditerranéeNous sommes partis en croisière en Méditerranée en avril 2016. Mon épouse Corinne, blonde de 39 ans, 1m68 pour 56kgs est très belle et attire le regard des hommes.Moi, Sylvain 48 ans, 1m78 pour 70 kgs avec un physique normal d’Européen blanc.Depuis que je lui avais offert cette croisière, je m’étais mis en tête de la faire sauter par un autre… Je savais qu’elle était réticente à cette idée pour lui avoir suggéré plusieurs fois. J’avais une folle envie de la voir et de l’entendre jouir avec un mâle bien équipé. J’avais bien conscience que ce ne serait pas facile et que normalement, elle refuserait de se faire baiser par un autre. Mais j’avais bon espoir d’arriver à mon objectif. Pendant les semaines qui ont précédé notre départ, je l’imaginais se faisant tringler par des inconnus, je la voyais se trémousser sous leurs assauts, l’entendais hurler sa jouissance humm j’étais très excité. Au moment de préparer les valises, j’ai insisté pour qu’elle prenne des robes légères et sexy afin de ne pas rater une occasion quand elle se présenterait. A notre arrivée, après les formalités d’embarquement, nous nous rendons dans notre suite. Nos valises sont déjà la et nous faisons le tour du propriétaire.Notre suite est digne d’un palace avec une chambre avec plusieurs glaces et une immense ouverture sur un balcon et un immense lit de 2 m de large; Un salon avec 4 fauteuils, frigo et télé grand écran et une salle de bain somptueuse avec baignoire et douche.Dès notre arrivé, nous prenons un bain revigorant. Corinne est ravie de notre suite et se montre très câliné. J’en profite pour la caresser partout, l’embrasser, lui caresser les seins et la chatte. Comme elle se montre très réceptive, je commence à faire couler sur ses seins et sa chatte de l’eau chaude avec le pommeau de douche. Je vois son clito qui commence à sortir de son capuchon et en insistant avec l’au, je lui déclenche un violent orgasme. elle ne veut pas être en reste et me suce divinement avant de me masturber avec la douche. Ne voulant pas jouir dans l’eau, je l’arrête avant l’explosion et je prend le pommeau de douche pour lui offrir un deuxième orgasme aquatique. Ensuite, nous essayons le grand lit pour un épisode de 69 suivi d’une levrette ou Corinne connut sa troisième jouissance de l’après midi. Une fois bien remplie et passée à la salle de bains, elle se pomponna pour le repas du soir. Elle mit une petite robe noire moulante, largement échancrée sur les cotés sur un string noir lui aussi et des bas auto fixant. Moi en chemise blanche et pantalon de toile, nous étions prêt pour la soirée… Dès notre arrivée au restaurant, le maître d’hôtel nous dirigea vers une table de 4. Nous nous installons et attendons de voir avec qui il allait compléter notre table. Corinne dans sa petite robe noire était ravissante. Je présentait et j’espérais qu’il se passe quelque chose.Nous n’avons pas eu à attendre bien longtemps et un couple fut dirigé vers notre table.La femme, Lucie, la trentaine plantureuse et Pascal, un quadra qui avait une certaine classe.Nous fîmes les présentations et je remarquais dès le début que Pascal portait un regard un peu lubrique sur Corinne. ilss étaint très sympatrique et il ne passa rien de particulier pendant le dîner, peut être quelques allusions légères à la beauté de Corinne mais rien de plus.J’étais un peu déçu, en me disant qu’il aurait pu la draguer un peu. Je pensais que c’était cuit pour ce soir. A la fin du repas, Pascal nous invita& à boire un cocktail au bar En nous dirigeant vers le bar, je vis plusieurs fois Pascal qui semblait hypnotiser par la robe de Corinne. Il faut dire que les larges échancrures attiraient le regard sur ses magnifiques cuisses.Une fois installé au bar, la discutions bifurqua un peu sur les femmes, sur la fidélité et sur les goûts de chacun.Corinne restait très sage et ne se livrait pas trop dans cette discussion.J’étais ravi de la tournure que prenait les événements surtout quand je voyais le regard coquin de Lucie quand elle regardait Corinne. Quand à Pascal, je voyais bien que Corinne lui donnait des envies lubriques.Nous finissons notre cocktail et Pascal nous propose d’aller visiter une ou deux salles de danse. La première, bondée de jeunes semblait un peu trop remplie à notre gout.La deuxième, beaucoup plus intime était nettement moins fréquentée. Quelques couples étaient installés sur des fauteuils confortables.Nous nous dirigeons vers le fond ou un coin semblait nous attendre. Nous commandons un nouveau cocktail tout en écoutant la musique dispensée par l’orchestre.Nous allons danser, Pascal avec Corinne, moi avec Lucie. Je sentais ses formes généreuses et je pensais que Pascal devait se régaler avec Corinne.Après quelques danses, nous revenons dans notre petit coin discret. Corinne, pascal et moi, nous nous installons sur un canapé. Lucie dans un fauteuil face à nous.Nous terminons nos cocktails et je sens que Corinne est beaucoup plus détendue, lascive. Elle est assise entre nous deux et elle met sa tête sur mon épaule. Dans la faible lumière, j’aperçois sa robe qui est montée un petit peu quand elle s’est avancée vers moi. je l’embrasse dans le cou et suis tout excité à l’idée de ce que Pascal voit par l’échancrure de sa robe.Soudain, elle me dit à l’oreille, “il me touche la cuisse”.Je lui susurre “laisse bursa escort le faire ma chérie”. Je suis excité comme un fou je l’imagine déjà en train de se faire baiser par ce quadra charmant.Elle me sort de mes pensées en me disant” “sa main est presque en haut de ma cuisse” Je lui demande “et ça te fait quoi ma chérie” “mouillée” me répond elle.Je suis surpris de sa réponse et totalement ravi. Je me dis que cette fois, ça y est je vais la voir et l’entendre jouir. De nouveau arrêté dans mes pensées quand elle me dit ” il est au dessus de mon bas, sur ma peau” ravi je lui dit “oh ma chérie, tu l’a séduit, laisse le te toucher”. de nouveau ma folle pensé vient imaginer ma belle Corinne se faisant prendre comme une chienne en chaleur. Puis elle me dit “il a sa main sur ma chatte” “Écarte un peu les cuisses pour le laisser te doigter” lui dis je. Je sens sa respiration qui s’accélère. Corinne est toute offerte à sa main experte, je la sens se tordre sous ses caresse. Pascal lui a mis 4 doigts et avec son pouce lui titille le clito. Quelques minutes de ce traitement et je la sens jouir, discrètement, mais jouir profondément.Alors que je crois qu’l va en rester la pour ce soir, il passa sa 2ème main sous sa robe et lui tira son string. Je sentis Corinne soulever son bassin pour l’aider à se laisser enlever son string.J’étais fou de joie de la voir se comporter en petite salope et je l’embrassait lorsqu’il mit le string dans sa poche. Je pensais qu’il allait la finir mais il s’arrêta et nous dit “pour récupérer le string, c’est cabine 9855” puis il s’en alla avec Lucie qui n’avait pas perdu une miette du spectacle.J’embrassait Corinne en passant ma main sous sa robe comme pour voir si je ne rêvais pas. Je sentis son sexe brûlant sans une trace de tissu. Il lui avait bien pris son string en otage. J’étais perdu dans mes pensées quand Corinne me demanda “On va le récupérer ce soir ou demain”. Ma belle petite salope avait envie de se faire prendre maintenant. Je luis dit “On y va maintenant ma chérie” et nous quittons la boite, direction l’avant du bateau vers la cabine 9855.Arrivés devant la porte, nous tapotons discrètement. La porte de la cabine s’ouvre sur le couple. Ils sont en peignoir, visiblement prêt à nous recevoir.Pascal “alors mes petites salopes, vous n’avez pas mis longtemps pour venir”Moi “non ce n’était pas très loin” dis je connementPascal ” qui a eu l’envie de venir si vite. Toi ou la petite salope de Corinne”Moi ” j’ai demandé à Corinne si on y allait de suite ou demain et Corinne souhaitait venir maintenant”Pascal ” alors petite salope de Corinne, tu avais envie de venir de suite chercher l’excuse pour te faire prendre par un beau mâle”Corinne ne répondit rien mais je la voyais reluquer son peignoir légèrement entrouvert.Pascal ” et toi le cocu tu crèves d’envie de la voir et de l’entendre se faire baiser comme une chienne”Moi “Oui peut être bien. vous m’avez chauffé tout a l’heure dans la boite.Pascal” Installez vous, on va commander des cocktails avant de passer aux choses sérieuses”Corinne ” Je le prendrais sans alcool pour pouvoir complètement profiter de ma soirée.Lucie commanda les cocktails et on attendit le maître d’hôtel en bavardant. Pascal “Vous faites souvent des plans comme ça pour faire sauter Corinne pendant que tu regardes”Corinne “Non jamais on ne l’a jamais fait”Moi ” c’est vrai j’en rêvais depuis longtemps mais Corine m’avait toujours refusé ce plaisir”Lucie ” et ce soir Corinne est tellement prête à sauter le pas que vous êtes venus de suite”Corinne ” oui en effet. Pascal m’a rendu dingue tout à l’heure. Est ce les cocktails, les vacances ou simplement une envie subite, je ne sais pas. Mais j’ai eu très envie de pousser votre porte”Pascal ” Ma chère Corinne, tu vas être la vingtième que je prends si tout ce passe comme prévu.Moi “Quoi c’est la 20ème fois que vous baisez avec des couples.Pascal ” non la 20 ème fois que je vais baiser en croisière, parfois avec des jeunettes seules qui viennent pour se faire baiser, une fois avec un couple de femme qui voulait visiblement se faire défoncer par un bon mâle et souvent avec des couples comme vous.D’ailleurs en parlant de vous, j’ai dit à Lucie, dès que nous sommes arrivés à table, ceux la c’est bon il va me proposer sa femelle. ça se sentait que tu voulais la faire prendreSur ces mots un jeune asiatique nous apporta les cocktails sans oublier de regarder le s seins et les cuisses de Corinne qui étaient un peu exposés.Après quelques gorgées, Lucie se leva et s’approcha de Corinne. Son peignoir laissait entrevoir ses cuisses et ses seins. elle se pencha sur Corinne et l’embrassa.Corinne lui rendit son baiser. Lucie en profita pour baisser la fermeture éclair de Corinne du haut au bas de sa robe. Corinne était pratiquement nue avec ses dim-up comme seul vêtement.Lucie lui caressa les seins et lui posa la mai sur le sexe.Pascal se leva et me dit: “Tu n’as pas envie de voir l’engin qui va la faire couiner”Moi “si j’ai bien envie” dis je en me levant pour ouvrir et quitter le peignoir de Pascal. Il bandait déjà comme un âne et je vis son énorme bite qui lui montait jusqu’au nombril et ses deux énormes couilles qui étaient une garantie d’une formidable éjaculation.Il s’installa sur le dos au milieu du lit, la bite en l’air. Lucie pris la main de Corinne et l’emmena sur le lit, escort bursa tête bêche avec Pascal. Corine s’installa sur Pascal et commença à lui caresser les couilles et lui sucer le gland, tandis qu’il lui bouffait la chatte en lui caressant alternativement la rondelle et les seins.Lucie à coté de moi sur le bord du lit contemplait elle aussi le spectacle en me déshabillant. Je bandais comme un fou et Lucie prit ma queue en bouche en me caressant les couilles. C’était trop bon je regardais ma femme en train de sucer une énorme bite tout en se faisant bouffer la moule et une belle nana me pompait comme une pro. Le spectacle était tel que je ne pus tenir bien longtemps et je lui balançais trois giclées de foutre dans la gorge. j’étais épuisé et heureux d’avoir vu ma femme se faire brouter la chatte et de la voir sucer cet énorme membre. Quand je relevais les yeux, les positions avaient changé. Corinne était à 4 pattes et Pascal à genoux lui pilonnait la chatte à grand coup de bite. A caque mouvement de sa bite dans son con, ses petits nichons dansaient. Humm que c’était bon de la voir se faire emmancher de la sorte. De temps en temps, il lui caressait ses beaux petits seins avant de revenir sur sa chatte qu’il labourait comme un âne. De temps en temps je voyais qu’il lui massait la rondelle, tandis que Corinne couinait comme une chienne en chaleur.Je continuais à profiter du spectacle en voyant et entendant Corinne jouir comme une petite chienne puis soudain elle se releva et Pascal enleva son préservatif et lui balança des giclées de sperme dans la bouche et sur la figure. Incroyable la quantité de jus qu’il avait à décharger. Corinne était souillée jusque sur les seins. Quelle douche… Lucie et moi nous nous somme précipité pour l’aider à se débarrasser de ce jus gluant qui la blanchissait. A grand coup de langue, nous lui avons tout nettoyé sa belle bouche et son beau corps.Une fois propre, Corinne se leva et alla s’asseoir face à Pascal et moi. Elle était radieuse, belle comme une femme qui vient de faire l’amour. Ses yeux était rivé sut l’objet qui lui avait donné autant de bonheur et qui restait ferme et impressionnant.Pascal se leva et nous dit, mes petites salopes, on s’est bien amusé, mais il va falloir regagner votre cabine, j’ai quelque chose d’important à faire. “je dois éteindre le feu que nous avons allumé et Lucie va devoir se faire démonter pour avoir sa dose de sexe.puis il ajouta ” a au fait, nous sommes la pour une semaine et dès demain au retour de l’escale de Barcelone, nous vous attendons dans notre cabine pour passer aux choses sérieuses. Ce soir, c’était une prise de contact et demain, on va vraiment baiser…Nous les avons embrassé et sommes rentré dans notre cabine.En sortant, Corinne a dit “Merci pour tout” et Pascal lui a répondu “de rien ma belle et c’est rien du tout par rapport à demain”…Arrivés dans notre cabine, Corinne m’a dit “Merci mon chéri, j’aurais du accepter bien plus tôt de me faire prendre par un autre. C’était top bon”2ème jourLe lendemain, visite de Barcelone. Belle journée. Corinne est amoureuse et se colle à moi toute la journée. Humm sa baise d’hier lui a fait le plus grand bien. J’ai pensé toute la journée à la soirée à venir…Vers 17h 30 nous rejoignons notre bateau au quai. Appareillage prévu à 19h, direction Tunis. Nous rejoignons notre cabine et nous nous préparons pour la soirée.Bain parfumé, caresses, Corinne est très chaude, moi aussi d’ailleurs.Elle se maquille légèrement et passe une robe du soir particulièrement sexy. Ps de soutien gorge, ni de string, nue sous sa robe… Je met un pantalon blanc et une chemise jaune.Je dis à Corinne ” tu es magnifique ma chérie, tu vas affoler tout le bateau””Crois tu” me répondit elle “Je ne crois pas, je suis sur et je suis fier d’avoir une belle femme comme toi. J’imagine déjà les jaloux et les envieux.”Sur ces mots, Corinne me demande d’un air détaché:”on passe voir Lucie et Pascal avant d’aller au restaurant ?” “Oui avec plaisir si tu en as envie” dis je tout excité à l’idée de recommencer à la voir se faire sauter.Direction la cabine 9855, celle ou nous avons passé une magnifique soirée hier soir.Arrivés devant la porte, Corinne frappe doucement. Quelques secondes et la porte s’ouvre sur Lucie, visiblement ravie de nous voir. Elle est en peignoir et sent bon le parfum.Elle nous invite à entrer. Pascal est sur le balcon, en peignoir lui aussi et regarde les préparatifs de l’appareillage.Un large sourire illumine son visage lorsque il nous vois dans la salon.”Bonsoir, mes amis” nous dit il. Puis il commanda des cocktails. “Je regardais les préparatifs du départ et je me demandais si vous alliez passé nous voir. Et bien je suis ravi que vous soyez la”.Les cocktails arrivèrent très vite et nous nous installons dans les canapés. J’étais à coté de Lucie et face à Pascal et Corinne.”On est peut être venu un peu tôt” dis je pour engager la conversation.”Non non” dit Pascal, C’est parfait. “Vous êtes magnifique dans vos tenues de soirée” nous dit il. “Nous ne somme pas encore en tenue mais nous somme pratiquement prêt.”Puis Pascal d’un air lubrique nous dit “On se posait la question avec Lucie de savoir trois choses: Alliez vous venir? Dans quelle tenue? et est ce que Corinne portera des sous vêtements?” puis il continua : vous êtes venus, vous êtes en tenue bursa escort bayan de soirée, ça je vois mais je n’ai pas la réponse à ma dernière question même si j’ai une petite idée”Corinne le fixa dans les yeux et lui dit: “Nous sommes la, nous sommes habillés et je ne porte rien sous ma robe, je ne vais pas me faire voler mes strings à chaque fois” Et j’ai en mémoire que la soirée d’hier n’était qu’une prise de contact” lui dit elle d’un air provocateur.J’étais abasourdi. Elle lui réclamait ouvertement de la baiser beaucoup plus fort qu’hier.Pascal la regarda et nous dit “Alors les petites salopes, vous êtes venus pour tâter du gros chibres et bien vous n’allez pas être déçus. Ma soirée d’hier m’a bien excité et j’ai pensé toute la journée à ce que prendrait Corinne si vous reveniez”Et sur ces mots il enleva son peignoir et se retrouva debout face à moi nu comme un ver. Il se tourna vers Corinne et lui dit “Viens me sucer ma salope avant que je te baise”Je vis Corinne s’avancer et commencer une fellation à Pascal qui bandait déjà comme un âne.Lucie, surement excitée par les mots et la scène se leva et ôta son peignoir, puis se dirigea vers Corinne et baissa la fermeture de sa robe, laissant apparaître ses petits seins, puis elle continua la descente de fermeture jusqu’à ce que la robe fut sur le sol.elle la ramassa et la posa délicatement sur un meuble et lui dit “tu n’as pas menti, tu est bien nue sous ta robe”Après s’être occupé de Corinne, Lucie entreprit se me déshabiller. J’étais ravi de sentir ses doigts se promener sur ma chemise puis sur mon pantalon. Je caressais ses seins quand elle s’attaqua à mon caleçon. J’étais très excité, même si ma bite n’avait pas les proportions de celles de son mari. Elle me suça en me caressant les couilles tandis que je lui léchais sa chatte, c’était divin.Je regardais de temps en temps Corinne et Pascal qui eux aussi avait entamé un 69 torride.Puis Pascal repris la tête des opérations et dit “Alors mes salopes vous êtes venus pour baiser et bien baisons maintenant”Il s’installe sur le dos sur le grand lit la bite raide et dit à Corinne “Empale toi ma salope que je te fasse couiner”Je vis Corinne monter sur sa queue en se laissant prendre comme une petite chienne.Lucie me prit la main et m’emmena vers le lit et me fit placer derrière Corinne qui montait et descendait sur cette bine énorme. Je bandais de la voir et de l’entendre se faire démonter par Pascal.Lucie me prit la bite et me caressait en me disant:”Vas y ,sodomise ta femelle, une double pénétration lui fera le plus grand bien”Je me suis approché de son cul la bite raide. Pascal était en train de lui doigter le fion. Il lui avait déjà mis 3 doigts alors qu’il continuait à lui labourer la chatte à grands coups de bite.Lucie caressa les seins de Corinne qui se releva un peu pour faciliter la manœuvre. Lucie appuya légèrement le dos de Corinne pour que sa chatte soit bien alignée avec ma bite. Quand Pascal sortit ses doigts, la porte était légèrement ouverte et j’ai pu facilement lui mettre ma bite dans le cul. Je l’ai sodomisé comme un fou, m’enfonçant en elle de toute ma queue. Je sentais les va et vient de pascal qui lui ramonait la chatte. c’était bon pour moi, pour Corinne et pour Pascal. Corinne couinait de plus en plus et en voulait encore et encore. Lucie me caressait les couilles et m’effleurait la rondelle décuplant mon plaisir. A ce rythme, je n’ai pas pu tenir très longtemps et je balançais tout mon foutre disponible dans ses entrailles. Quand je suis sortie de sa grotte, Pascal lui a administré quelques va et vient supplémentaire et lui a dit “allez salope va te laver le cul”Corinne se dirigea vers la salle de bains tandis que je continuais à caresser les seins de Lucie.Puis je vis Pascal se lever, la bite toujours aussi raide, se diriger vers la salle de bains. Il ne referma pas complètement la porte derrière lui et je voyais Corinne qui se regardait le visage dans la glace. Elle était légèrement penchée en avant quand Pascal se mit derrière elle et lui déplaça légèrement les pieds pour les écarter. Elle était ainsi offerte à sa bite. il se glissa sous elle en fléchissant les genoux et lui enfourna sa bite dans la chatte.Corinne se mit à gémir et Lucie me dit, “là il est en train de la baiser bien a fond”je lui répondis que oui et je commençait à lui caresser les seins. Pascal la bourrina un moment et Corinne commençait à jouir comme une chienne en chaleur.Puis brusquement, plus rien, il ne la baisait plus. Soudain Corinne cria ahhhhhhhhhh très fort avant de continuer avec des ah moins puissant.Lucie me dit “il vient de lui prendre le cul. Heureusement que tu l’avais sodomisé juste avant comme ça elle était ouverte et il a pu l’enculer sans la blesser Maintenant, il va lui enfoncer sa bite longuement et petit à petit lui mettre jusqu’aux couilles, ce qu’il ne peut rarement faire dans un vagin puis il va nous l’amener empalée jusqu’à la garde, comme un chien ramène un gibier”. Corinne hurlait sous les coups de buttoir puis il la prit sous les cuisses et la releva, la laissant empaler sur sa bite, uniquement soutenu par les brans de Pascal.Ils vinrent nous voir pour nous montrer la scène. Corinne était littéralement fendue en 2 par cette bite enfoncée dans ses entrailles. On aunait dit que c’est elle qui avait des couilles tant il était enfoncé profond.Pascal me regarda et me dit “alors petit fiotte, tu crois qu’elle en a assez ta petite salope ou est ce que je continue?”Après avoir regardé Corinne, pantelante, je lui ai dit “pour ce soir, ça suffit”…/…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32