Débauche de L’Étudiant (Ménagère)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Débauche de L’Étudiant (Ménagère)Blessée à une épaule au cours d’une rencontre. Déclarant forfait pour au moins trois parties laissant ma prochaine fin de semaine vacante. Recevant la visite de Carole qui voulait inévitablement se faire assouvir de ma fervente jeunesse. La seule dame qui n’était toujours pas passé sous mon fourreau. M’invitant à venir manger en sa compagnie dans un restaurant de la région. Acceptant son offre sans hésitation. Fait à noter que je devais porter en permanence un bandage sur mon épaule gauche. Pour y déposer un sac de glace le bras en écharpe.Carole était une femme célibataire de 66 ans. Considéré comme étant la personne la moins attirante du groupe. Mais avec un visage beaucoup plus plaisant que celui de ma logeuse Murielle. Radieuse et très enjouée de ma présence. Vivant seule ses deux enfants d’âge adulte parti éventuellement de la maison. Une rouquine de 5 pieds 1 avec de belles mensurations corporelles. Avec les yeux bruns portant des lunettes. Un peu grosse elle avait l’air d’être une femme douce et chaude au lit. Ancienne secrétaire dans une école secondaire. M’avouant ne pas avoir fait l’amour depuis 12 ans déjà.Arrivés dans un restaurant quelconque me commandant un steak de surlonge avec des frites et une sauce rouge BBQ. Carole gourmande se prenant une raclette de fromage fondue sur des choux fleurs, une petite salade thailandaise et partageant ses acras de cabillaud avec moi. Buvant une blanche de prato Carole se prenant une coupe de vin blanc. Fait à noter que la dame s’était habillée sobrement. Portant une camisole blanche et un jeans. Pour ne pas passer pour une vieille perverse en chaleur…Carole – J’ai l’air de rien…Mais une fois rendu chez moi…Moi – Ah…Hey bien…Carole – Tu vas pouvoir me la remplir…Un peu comme cette raclette de fromage…Moi – Ah bon…Carole – Tu te fais remarquer par les filles du coin…Regardes les muğla escort t’observer dans le restaurant…Moi – Oui…J’avais remarqué…Avec 30 buts et 42 passes en 50 parties…Dans cette petite région…Carole – Tu devrais te faire des jeunes…Pas des vieilles… Moi – Plutôt sage comme remarque…Mais les vieilles…Çà me déranges pas…Carole – Tu dois en apprendre des choses avec nous…Moi – Passablement…Carole – J’ai vu tes deux vidéos…T’as l’air d’aimer fourrer…N’est-ce pas…Moi – Disons qu’avec Nicole…Carole – Elle est tellement belle…Ton épaule…C’est correct…Moi – Oui…Elle est seulement enflée…Carole – Tu t’es fait frapper durement…Moi – Oui…Assez durement dans une bande…Carole – Un vrai guerrier…Finissons ce repas puis allons ensuite chez moi…Si tu le veux bien…Rendu chez elle dans sa petite maison conviviale respirant la simplicité. La madame m’avouant aimer le fétichisme du déguisement. Apparaissant de la salle de bain habillée en ménagère. Ajouté de bas de nylon noirs et d’un plumeau blanc. Elle voulait converser de tout et de rien sur le divan de son salon. S’ouvrant une bouteille de mousseux sous une lumière tamisé et un feu de foyer…Carole – Hummm…T’es tellement beau…Moi – Merci…Tu parais bien aussi…Carole – Aime tu mon habillement…Moi – Oui…C’est vraiment sexy…Carole – Tu mesures 5 pieds 6 environ…Moi – Exactement…Carole – T’es plutôt doué de pouvoir performer parmi des joueurs beaucoup plus grands et plus vieux…Moi – Merci…Une question d’instinct je suppose…Carole – Après avoir eu deux enfants…Et vu mon âge…J’ai la fente un peu relâchée…Çà te dérange…Moi – Çà fait rien…Carole – J’aime être entreprise lentement…Alors la soirée se déroulera dans le calme…Si tu le veux bien…Carole se déplaçant pour venir frotter tout doucement son entrejambe sur ma cuisse droite. Appuyant ses escort muğla seins mous et chauds dans mon visage. Sa cuisse droite frottant ma tige bien dressée sous mon pantalon…Carole – Laisse toi faire…Carole venant m’embrasser tendrement et lentement avec la langue. Ses lèvres rougies d’un rouge à lèvres. Frottant sa moule tel un escargot baveux avançant. Une demi heure passée et la dame qui m’embrassait toujours avec tendresse. Une odeur de chatte en chaleur se dévoilant alors dans toute la pièce…Carole – Viens dans mon lit maintenant…Arrivés dans sa chambre Carole m’indiquant de me déshabiller et de garder mon sous vêtement. Enlevant sa petite culotte de dentelle noire toute mouillée pour la laisser tomber sur le sol. Puis ses bas de nylon…Carole – Viens me passer un doigts…J’ai envie de gicler sur la couverture de mon lit…Insérant mon index puis mon majeur dans sa chatte grise béante de mouille. Abaissant son décolleté pour y laisser sortir son sein droite…Carole – Stimule moi lentement en me léchant le sein…Embrassant son aréole et sa pointe dressée en imbibant mes doigts de sa cyprine chaude. La madame caressant son clitoris érigé en même temps. Tortillant un peu son bassin devant…Carole – Tourne ta main vers le bas…Insère ton auriculaire et ton majeur dans ma fente…Carole ouvrant ses cuisses un peu plus. M’indiquant de faire mes mouvements rapides sur les côtés et non de bas en haut. S’agrippant à ma chevelure puis à la couverture du lit. C’était évidemment le meilleur moyen pour la faire venir et gicler sur le lit. Gémissant sa chaleur corporelle devenant de plus en plus intense. Quelques jets de mouilles s’extirpant de son vagin rosé humidifié. Éjaculant sa cyprine sur mon avant-bras et l’entièreté de ma main. La madame de 66 ans me gratifiant alors d’un bel orgasme. Trémoussant son bassin de quelques spasmes involontaires…Carole muğla escort bayan – Allez…Viens…Fourre moi maintenant…Fourre moi…Entreprise dans la position du missionnaire. La madame qui désirait rester habillée. Fourrant sa grosse chatte béante de mouille comme un valeureux guerrier. Carole qui exprimait son plaisir d’une voix vive et soutenue. Le dossier de son lit frappant à répétition contre le mur devant. Le bras gauche toujours en écharpe déstabilisant un peu l’interaction de mes vas et vient. Exprimant un peu de douleur à chaque fois que mon épaule gauche semblait être percutée. Éjaculant en elle après un 5 minutes d’assouvissement intense. En s’agrippant de mon fessier fermement au final…Carole – Hummmmm…C’était bien…Un peu trop rapide à mon goût par contre…Mais c’était bien…On prends une douche ensemble…Et après j’ai envie de me faire voir en pleine action…La vitrine de sa maison donnant directement vers une grande fenêtre de sa voisine. Carole envoyant un texto à celle ci la connaissant bien. Lui indiquant de venir la regarder par la fenêtre dans 10 minutes. Apparaissant nus introduisant la madame en levrette sur le tapis de son salon devant publique. En agrippant sa hanche droite de ma seule main libre. La voisine de cinquante ans puis sa soeur un peu plus vieille nous observant. Mises à l’avant scène pour nous regarder avec beaucoup d’intérêt. Fourrant Carole dans sa vulve un peu lousse gémissant. Chevauché un peu plus tard par la madame qui s’en donnait à coeur joie sur ma tige dressée. Arrivant alors l’éjaculation. Carole se nettoyant la chatte de mes semences pour ensuite venir uriner sur mon visage en guise de satisfaction. Et se faire prendre une dernière fois assise sur le comptoir de sa cuisine. Celle ci qui ne semblait toujours pas rassasiée…Carole – Ouiiiii…Ouiiiiiii…Ouiiiii…Ouiiii…Ouiiiiii…Ouiiiiii…Ouiiii..Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…Aaahhhh…Aaahhhh…Fait à noter que je m’étais farci sa voisine puis sa soeur deux semaines plus tard. Rencontrées dans un bar m’invitant chez elle (La plus jeune). Passant la nuit à baiser en trio avec ces deux femmes déjà mariées.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32